lundi 1 juillet 2019

Comme des mouches de Frédéric ERNOTTE et Pierre GAULON




Frédéric ERNOTTE
et
Pierre GAULON

Comme des mouches













4ème de couverture : 
Ca ne devait être qu'un jeu pour oublier la rupture. Une manière pour deux amies déçues par l'attitude des hommes de se venger en orchestrant le canular de leur vie : sélectionner huit candidats sur un site de rencontres, le Love Corner, et les mettre à l'épreuve pour une récompense en or : Regina. Mais lorsque le faux profil conçu pour être un redoutable appât devient une cible et que les prétendants disparaissent les uns après les autres, les demoiselles réalisent que l'amour 2.0 est une arène impitoyable.






J'apprécie beaucoup ces deux auteurs, se rejoindre le temps d'un roman est une excellente idée.
Jusqu'à aujourd'hui, j'ai réussi à ne pas connaitre le sujet, j'aime ne rien savoir et du coup la quatrième de couverture me surprend totalement.
Et Dieu sait que j'aime être surprise.

Leila déprime depuis qu'elle s'est séparée de son compagnon.
Pour la sortir de cette torpeur désagréable, sa meilleure amie Gwen, organise un jeu avec des prétendants piochés sur un site de rencontres.
Les dès semblent pipés depuis le début...

L'ambiance est complètement détendue et bonne enfant du côté des copines, qui s'amusent en soufflant le chaud et le froid sur ce jeu revanchard.  
Jusqu'au moment où les accidents s'enchaînent et stoppent toute envie de jouer.

Et bien, j'imagine assez les moments d'écriture, les auteurs ont dû se marrer à se mettre dans la peau de femmes déçues par les hommes.
Personnellement, j'ai vu naître un petit sourire sur mes lèvres quand ils en prennent pour leur grade, venant d'une femme meurtrie c'est légitime et je parle de Leila, pas de moi.
Exercice d'ailleurs très crédible, le sujet a été bien étudié.

L'angoisse monte crescendo et la traque du coupable devient virale et inquiétante.
Très joli final, je recommande fortement.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire