mercredi 4 février 2015

L'embaumeur : Sens interdit[S] de Jacques SAUSSEY







Jacques SAUSSEY

L'embaumeur, 
Sens interdit[S]












4ème de couverture :
Le corps d'un enfant de huit ans est repêché dans un étang isolé au fond des bois. Le cadavre, complètement nu, ne présente aucun signe de lutte ni de violence sexuelle, laissant à penser que le petit garçon a succombé à un accident. Seulement, il s'agit du cinquième enfant  qui meurt dans cette petite ville de province en moins de deux mois. Et cette fois, il s'agit du fils du légiste. Alors on m'a appelé pour que je prenne le relais.
Moi, vous me connaissez, je suis incapable de refuser quand on me demande un coup de main.
Entre autres...




Comme le souligne Marc Hardy dans la préface, écrire sur des enfants victimes d'ordures est un exercice difficile, je pourrais rajouter périlleux me concernant.
Connaissant déjà l'écriture de l'auteur j'étais persuadée avant d'attaquer que le sujet serait abordé avec intelligence, je me suis jetée dessus en toute quiétude.
Avec raison ou pas ...

Oui c'est dur mais le mix des autres ingrédients donne un sacrément bon bouquin.
Vous allez vous régaler à suivre cette enquête peu commune et prenante, Luc Mandoline est thanato et ancien légionnaire, il est appelé en renfort pour une expertise médicale.
Il s'agit justement d'autopsier le fils du légiste en place habituellement. 
Entre l'épreuve, la dureté ou encore l'humour, Jacques Saussey a fait passer de la douleur, une douleur poisseuse comme du sang bien épais qu'il est impossible d'ignorer.

Les jeunes enfants de notables de Sens sont retrouvés morts les uns après les autres, Luc va se rendre compte rapidement que l'enquête patine et que le dossier est presque vide. Il va se faire un plaisir de chercher qui s'en prend à ces petites victimes.
Rien de plus efficace qu'une meilleure copine journaliste et qu'un pote de la Légion, ayant la même profession que lui. La fine équipe va réussir à avancer et à désengorger la situation, des yeux neufs pour arrêter cette machine à tuer.
Hum en me relisant j'ai un petit doute sur la finesse par contre mais c'est une caractéristique que j'adore, la touche humoristique et le parfait manque de finesse des personnages est un pur plaisir pour les zygomatiques.

Je ne connaissais pas l'auteur sur ce terrain là et pourtant je pense pouvoir dire que j'ai lu du Saussey, je suis ravie de l'y découvrir. 
Il a su se fondre complètement dans le style de la série de L'embaumeur et se l'approprier parfaitement pour notre plus grand bonheur. J'ai trouvé les réparties bien placées et elles semblent terriblement spontanées, j'ai adoré!!!

J'ai lu plusieurs livres de la série et j'aime beaucoup retrouver le trait d'humour bien présent dans les romans, il permet d'adoucir le sang qui y coule.
Que demande le peuple si en plus on peut se poiler au passage, c'est très simple, moi j'achète !!!! 









54 ans, marié, deux enfants, Jacques Saussey réside dans l'Yonne, près de Sens. Cadre technique en métier d'art. 
Sens Interdit[S] est son sixième roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire