mardi 19 septembre 2017

Toutes taxes comprises de Patrick NIETO







Patrick NIETO

Toutes taxes comprises










4ème de couverture : 
Pierre-Henri Sennelier, proche collaborateur du président de la République, est abattu d'une balle dans la nuque dans sa résidence secondaire de Bruniquel, paisible village du Tarn-et-Garonne. Cambriolage ayant mal tourné, crime passionnel, crime politique ou exécution d'un contrat ? Le commissaire Lemoine du SRPJ de Toulouse mène l'enquête. Entre une épouse adultère, un amant alcoolique et joueur de poker invétéré, une avocate mal dans sa peau ou un escroc à la taxe carbone, les personnages se succèdent au fil du récit, tout comme les meurtres qui se suivent et ne se ressemblent pas. Mais les enquêteurs parviendront-ils à approcher la vérité face à un tueur machiavélique, maître dans l'art de brouiller les pistes ?




Le blogueur lit en général énormément et il n'est pas à l'abri d'une panne où plus rien n'a de saveur.
Je parle sur le plan littéraire bien sûr.
"Toutes taxes comprises" m'a sortie de cette panne, il a su m'accrocher et m’agripper suffisamment fort pour que les pages se tournent d'autorité.

Pierre-Henri est tué froidement à son domicile et comme il s'agit du bras droit du président de la République, la pression sera dure à supporter pour l'équipe d'enquêteurs.

Les villes où se situent le récit sont Montauban et Caussade entre autres, c'est ainsi dire à côté de chez moi et j'adore ça, c'est presque flippant de connaître les lieux et de se savoir pas loin.
Le lecteur assiste à une exécution avec d'un côté l'avis de la victime qui trouve la punition excessive et de l'autre, le tueur qui se frotte les mains.
Le narrateur peut changer au fil des chapitres ou se concentrer sur un personnage par chapitre, ce choix est agréable et permet une bonne compréhension.
D'ailleurs, je vous conseillerais de ne jamais vous fier aux apparences, elles sont trompeuses.

En effet, j'ai ressenti une énorme pression peser sur les épaules des flics chargés d'enquêter.
Dans ce genre de cas, toute la brochette de hauts fonctionnaires y met son grain de sel et attend un résultat.

J'ai eu une impression très agréable sur ma lecture du début à la fin, j'ai pensé que l'écriture y était pour beaucoup et c'est un point très important pour moi.
C'est un premier roman et je peine à le croire, comme quoi chez certains c'est inné.
Il faut dire que monsieur Nieto a mis le paquet sur les apparences et l'injustice, ça secoue.







Originaire du sud-ouest de la France, Patrick Nieto, 54 ans, est commandant de police. Ses 30 années passées dans le domaine de l'investigation judiciaire et le traitement d'affaires sensibles lui ont permis d'acquérir une approche très fine des pratiques en vigueur dans son métier ainsi que des hommes et des femmes gravitant dans le milieu policier. Il est passionné de littérature asiatique et de polars. Toutes taxes comprises est son premier roman.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire