mardi 7 octobre 2014

La compassion du diable de Fabio M. MITCHELLI







Fabio M. MITCHELLI

La compassion du diable.

Fleur sauvage 
Editions



Sortie le 6 octobre 2014









4ème de couverture :
1963 - Une nuit dans l'Ohio ... impulsive.
Suivront des corps, dans des barils en plastique.
1981 - Deux enquêteurs, hantés par leur passé.
Le cannibale de Cleveland ... et vous.
Votre compassion ... celle pour le diable.





La couverture du livre réalisée par Bertrand Binois est très belle, j'aime beaucoup l'impression inversée des lettres sur la 4ème de couverture, sans oublier la couleur et les détails étudiés.





Avant même de commencer la lecture de "La compassion du diable", diverses indications sont données et vous préviennent que vous vous engagez dans un périple dangereux et effrayant. 
Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous avez pas prévenu ...

C'est avec un plaisir renouvelé que je retrouve l'écriture de l'auteur, je me répète mais je persiste avec l'idée que Fabio Mitchelli est un poète du noir. 
Il a une façon qui lui est propre de manier des mots noirs, très durs mais de façon belle, presque poétique. 


On se lance alors à travers le parcours meurtrier et démentiel du diable, surnommé "le boucher de Cleveland", fortement inspiré de la vie de Jeffrey Dahmer, un des pires tueurs en série de tous les temps.
J'ai aimé me demander où commençait la fiction et où s'arrêtait la réalité, une envie irrépressible d'aller sur google m'a tenue dès le commencement du récit. 
Et croyez-moi partir à la découverte d'un tueur en série est vraiment effrayant mais également excitant, je suis incapable d'expliquer pourquoi ces hommes, qui n'ont d'humain que la race et encore, fascinent.
Le fait de savoir que cet homme a existé donne une réelle intensité à la lecture, une vraie crainte.
Fabio est un conteur de génie, il est juste passionnant d'avancer au fil du livre.

" Il s'était souvenu de ne pas avoir très bien saisi la situation à ce moment-là.
Il avait souri en haussant les épaules, comme si les images du passé n'étaient à ses yeux que la représentation clownesque de son enfance, une version caricaturée loin de la vérité."


Les autres personnages ont toutes leur importance, des flics qui enquêtent sur ces meurtres abominables et vont se lancer dans une traque infernale et plus que dangereuse.
Cette enquête carrément bien menée permet de s'imprégner de toute l'horreur qui accompagne la découverte des corps, ou de ce qu'il en reste, et des sévices infligés aux victimes, des sévices innommables.


Les morceaux du puzzle viennent s'imbriquer petit à petit, c'est ce qui fait que le livre est impossible à poser.
Le suspense est maintenu habilement et des événements marquants accompagnés de données importantes et inattendues viennent percuter le lecteur de plein fouet. 
Bien avant d'arriver à la moitié du récit, j'ai senti que je tenais une bombe à retardement entre mes mains et qu'elle allait m'exploser en plein visage.

Certains passages m'ont scotchée, on pense pouvoir avancer avec les personnages, apprendre à les connaitre, à les apprécier mais on arrive à douter.
A ne plus savoir à qui faire confiance, sur qui s'appuyer et au final il vaut mieux se méfier de tout le monde car le mal est là, il rode juste à côté de vous.
Alors surtout avancez mais ne vous retournez pas ...


Nécrophilie, nécrophagie, barbarie, nous voilà devant une sacrée recette et le contenu de la marmite est savoureux.
Amateurs de thriller et de tueurs en série, cette oeuvre est pour vous, Fabio Mitchelli sort un livre puissant et d'une qualité remarquable.
J'ai tremblé, j'ai adoré et il me tarde vraiment de voir apparaître les premiers retours car je sais qu'ils ne pourront être qu'excellents et positifs.
C'est très différent de tout ce que j'ai pu lire de l'auteur jusqu'à maintenant, il a su complètement changer de style et de sujet et je ne lui donne pas longtemps pour recevoir un prix.
Attention chef d'oeuvre !!!


Le teaser de "La compassion du diable" :




       



Jeffrey DAHMER    /  Fabio MITCHELLI 
   

Fabio M. MITCHELLI est né à Vienne (Isère) en 1973. 
Il est musicien et écrivain, auteur de thrillers psychologiques, romans et nouvelles. 
Il a signé "La verticale du fou", premier opus de "La trilogie des verticales" qui, en 2011, a été classé dans le top 3 des romans les plus téléchargés sur le territoire français. 

  

3 commentaires:

  1. J'aime la plume du Monsieur que j'ai découvert avec la trilogie des "Verticales"

    RépondreSupprimer
  2. Dans ma Pal depuis quelques jours. Une jolie chronique qui me confirme que ce livre est fait pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture Lilie ce livre est très fort !!!!!

      Supprimer