lundi 27 avril 2015

Solitudes (tome 3) de David LECOMTE










David LECOMTE
Solitudes





















4ème de couverture :
Mon premier fut créé par le mal
Mon deuxième est au coeur des déments
Mon troisième ne vit que pour le beau
Mon tout deviendra une fleur
Avec le dernier épisode de la trilogie L'oeuvre de sang, David Lecomte nous livre un thriller aussi étrange qu'angoissant, mêlant fantasmes et réalisme, pour un final que vous ne saurez pas oublier.




Dans ce tome trois, on trouve également une scène forte dès le début, ça pourrait être une marque de fabrique et elle me va à merveille, elle est dure, violente pour faire simple c'est un meurtre particulier qui ne s'explique pas.
La logique et le rationnel font place au paranormal, plus que jamais présent dans ce roman, pas de souci pour les réfractaires étant bien fait ça passe tout seul.

Me concernant je me suis régalée, j'ai eu raison d'enchaîner les deux derniers tomes, on reprend exactement où on s'est arrêté, on se laisse mener dans une nouvelle enquête et c'est carrément agréable, un peu lorsque l'on est invité chez des amis, on s'installe, on goûte les mets, on fait confiance et on profite... 

Jérémie, que je ne présente plus on a compris que c'est le personnage principal, la pièce maîtresse de la trilogie, s'enfonce dans un vrai mal-être, il est en pleine crise d'adolescence mais pas que.
On retrouve notre flic attachant, ensemble ils vont avancer et révéler à tous ce qu'il se passe de si étrange autour d'eux.
Je reviens sur cette fameuse scène du début, certes horrible, elle m'est apparue passionnante au fur et à mesure que le commissaire Frédéric Lutgen et son collègue la décortique.

J'ai ressenti une angoisse sourde tout au long de ma lecture, j'ai eu peur pour le jeune garçon, une question lancinante ne m'a plus lâchée, va-t-il commettre l'irréparable, jusqu'où est-il capable d'aller, de se contrôler?
Je réitère mes précédents avis sur ce dernier tome, j'ai passé un excellent moment, j'ai découvert l'écriture de David Lecomte avec une trilogie originale et carrée.
La touche de fantastique est légère on croit presque exclusivement a des pouvoirs paranormaux tellement c'est bien tourné.
Et une lectrice fidèle de plus, une !!!










David Lecomte est né en 1970, dans le Pas de Calais. C'est un amoureux de tous les arts et il a oeuvré dans chacun d'eux, tantôt comédien ou scénariste ou compositeur... Il se lance dans l'écriture avec "La quête", publiée dans le recueil "Demande à... Bukowski" (Poussières Éditions). L'ouvrage est salué par la revue "Les Inrockuptibles" et mis en avant dans l'émission télé "Paris Dernière". Courant 2011, il va créer les éditions Fleur Sauvage et se consacrer totalement à l'écriture. En Juillet 2012, son premier roman "Peintures de guerre" est publié. C'est un récit sombre, à la fois rageur et poétique, dont la sortie discrète semble compensée par un réel engouement des lecteurs. Fin novembre 2012, l'auteur présente "L’œuvre de sang", un thriller fantastique, superbement accueilli par un public de plus en plus vaste et enthousiaste. Premier d'une trilogie, il sera suivi de "ECHOeS", en Septembre 2013. Le dernier tome étant prévu au printemps 2014. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire