dimanche 17 mai 2015

Harpicide Collection l'Embaumeur de Michel VIGNERON









Collection l'Embaumeur : Harpicide

Michel VIGNERON





















4ème de couverture : 
Ancien légionnaire, Luc Mandoline, l'Embaumeur, est appelé en Guyane pour enterrer un camarade tombé sous les balles. La mission va tourner à l'expédition commando sur les sites d'orpaillage. En pleine jungle amazonienne, l'ennemi , n'est pas toujours celui auquel on pense... Un retour aux sources violent et douloureux.  




Tenté par un petit voyage en Guyane, sa chaleur suffocante et sa verdure de fou? 
Ça tombe bien Michel VIGNERON nous y emmène et l'auteur connaissant plutôt bien l'endroit car il y vit, je vous promets de sacrées descriptions.

Nous sommes devant le premier Embaumeur, une série qui suit son court avec un auteur différent à chaque livre mais qui reprend les mêmes personnages.
J'ai un peu honte d'avouer que je connais Luc Mandoline et ses potes et pas qu'un peu, voilà belle lurette que j'ai commencé à lire la série mais dans le désordre.
Toutefois je ne me sens nullement perturbée dans mes lectures, si vous avez fait comme moi rassurez-vous ce n'est pas bien grave et vous pourrez vous rattraper en lisant aussi "Harpicide".

Luc Mandoline est thanatopracteur, il côtoie pas mal de morts du coup, il est appelé à partir en Guyane par son ancien régiment afin de préparer un képi blanc tué par une balle perdue.
Et oui Luc est aussi un ancien légionnaire, il prend son copain Sullivan dans ses bagages qui a eu le même parcours.
Seul petit imprévu, leur bonne copine Elisa a décrété qu'elle venait aussi, l'occasion de lui changer les idées, croyez-moi elle en a bien besoin.
Etant journaliste elle voit là l'occasion sortir un billet sympa sur l'orpaillage clandestin qui pourrit le pays.
Une fois sur place ils comprennent que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et un petit tour dans la forêt amazonienne s'impose.
Vous pouvez déjà l'imaginer pire que tout ce petit tour, je vous passe les détails avec les crocos, les mercenaires armés et et c'est tout, à vous de lire le livre maintenant, ce qui est sûr c'est que ça va chauffer...

L'écriture de l'auteur coule toute seule, elle est dynamique et surmontée d'une touche d'humour, ça envoie bien.
J'ai adoré le personnage d'Elisa, elle est excellente dans son rôle de ... femme, oui j'ai mis un peu de temps à chercher le mot mais c'est ça, pas que les femmes soient toutes des casses-noisettes non non mais là j'ai adoré.

En apprendre plus sur les chercheurs d'or sans foi ni loi est appréciable, c'est tout simplement un sujet passionnant, ces hommes utilisés comme des esclaves, à utiliser du mercure et des produits dangereux.
Amenés doucement mais sûrement à crever alors qu'ils pensent ramener de l'argent chez eux pour faire vivre leurs familles.

Jusqu'à présent je n'avais lu qu'une nouvelle de l'auteur et je suis assez contente de penser que maintenant je connais son écriture et que je continuerai à le lire.
Le tome 2 est dans ma pal (pile à lire), c'est une chance un autre auteur que je n'ai pas lu, c'est l'occasion de poursuivre l'aventure avec Luc et son équipe. 







Né en 1970 à Calais, Michel Vigneron habite désormais en Guyane où il dirige une équipe de 80 policiers. Entré dans la Police nationale en 1995 comme gardien de la paix, il exerce dans le Xe arrondissement de Paris de 1996 à 2000. De cette date à fin 2001, il travaille à la Police aux frontières de Calais, dans la Brigade mobile de Recherche départementale où il faisait la chasse aux réseaux de passeurs et de trafic des êtres humains.
Après avoir réussi le concours de lieutenant et un an et demi de formation, il est affecté au commissariat de Boulogne-sur-Mer comme chef de secteur pendant deux ans. Il décide alors de travailler de nuit et gère toute l’activité judiciaire, ainsi qu’une quarantaine de gardiens.
En Novembre 2012 il publie "Harpicide" premier polar d'une série ayant pour héros Luc Mandoline dit"L'Embaumeur", le livre sera préfacé par Franck Thilliez. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire