lundi 5 octobre 2015

Avec tes yeux de Sire Cédric









Sire Cédric

Avec tes yeux




Sortie le 8 octobre 2015











4ème de couverture : 
Thomas ne croit que ce qu'il voit, mais personne ne le croit.

Depuis quelques temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça !
Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime.
Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

Sire Cédric, maître en suspense et horreur, rejoint la collection "Sang d'encre" et signe un thriller perturbant qui nous entraîne au-delà de la raison.




Dès la première page on peut se dire que Sire Cédric est en forme, mes chers lecteurs vous allez morfler et je sais que vous êtes aussi dingues que moi quand on parle thriller.

J'ai vite retrouvé cette sensation que j'aime tant et que je ressens dans tous les romans de l'auteur, il s'agit d'un léger moment de panique.
Le besoin de tourner la tête vers la porte d'entrée et de seulement trois secondes pour me demander si elle est bien fermée à clé.
Soyons clair j'aime avoir peur, j'aime sentir et ressentir que ça bouge, j'ai été comblée "Avec tes yeux" est terrifiant et c'est rien de le dire il faut le voir... (non non pas de mauvais jeu de mots promis)

Thomas semble au fond du fond, il est insomniaque et fait d'horribles cauchemars, sa vie privée s'en ressent, rien ne va.
Il décide sans trop y croire, de se rendre chez un médecin pour une séance d'hypnose, celle-ci va se révéler chaotique, à partir de là il va vivre un véritable enfer.
Il va alors voir en temps réel une jeune femme se faire sauvagement torturer et ce à travers les yeux du meurtrier.
Ne pouvant rester sans rien faire il décide d'intervenir seul, comment expliquer à quelqu'un de sensé ce qu'il lui arrive alors que lui-même ne le comprend pas.
Heureusement il va se découvrir un allié de taille, véritable geek en informatique qui va l'aider à traquer le meurtrier, au final on est en droit de se demander qui sera la proie.
Ne croyez pas que je donne la réponse vous ne risquez pas de le savoir pour ça il faut lire le livre.

Sire Cédric nous a concocté un être sans foi ni loi, façonné une bête à forme humaine qui n'a peur de rien, qui ne ressent rien, si juste une jubilation extraordinaire dans la torture.
Je peux vous prédire de jolies nuits blanches, n'essayer même pas de partir vous coucher le soir vous ne pourrez pas lâcher votre livre.
  
Encore une fois il n'y a aucun temps morts, je me suis faite avoir en deux deux, j'ai cru comprendre ce qu'il allait se passer et bien pas du tout.
J'ai envie de dire que la construction de l'intrigue autant que l'histoire elle-même étincellent de folie mêlées à du génie, c'est juste trop bon.
La fin je ne vous en parle même pas, j'ai pris une claque et je suis restée la bouche grande ouverte, si si c'est vrai vous penserez à moi quand vous y serez mais chut pas un mot de plus.

L'auteur fait monter la tension d'un cran, ce dernier, un oneshot, est encore totalement différent des autres, pour moi c'est un pur thriller avec une touche de fantastique, opaque, obscur, on touche du bout du doigt les ténèbres.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Sire Cédric ne fait pas dans la dentelle, pourquoi s’embarrasser d'élucubrations inutiles, non je le comparerais à un vrai cyclone balayant tout sur son passage.
J'ai clairement été percutée de plein fouet, mes amis lecteurs attendent la réponse alors oui je peux le dire c'est un vrai orgasme littéraire, ce dont je suis sûre c'est que je ne vais pas être la seule...



Né en 1974, Sire Cédric vit à Toulouse.
Il est l’auteur de sept romans et de deux recueils de nouvelles, aux frontières du thriller et du roman fantastique. Il a reçu le prix Masterton pour son roman L’enfant des cimetières et le prix Polar (festival de Cognac) pour son thriller De fièvre et de sang. Ses livres sont traduits en anglais, en polonais et en turc.
Son prochain roman, Avec tes yeux, paraîtra aux éditions Presses de la Cité en octobre 2015.

4 commentaires:

  1. Je suis bien d'accord avec toi Loley...elle est très bien faite ta chronique et la peur nous mène tout le long du livre !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Violaine il me tarde de lire la tienne !!!

      Supprimer
  2. J'en ai tellement lu du bien que je viens de succomber en l'achetant ! Enfin, pas tout à fait, j'en ai parlé à mon mari, pas grand lecteur mais amateur de bons thrillers et c'est lui qui a craqué ! ^^ J'en profiterais donc ! Sinon j'avais "L'enfant des cimetières" dans ma PAL depuis un moment, il va falloir que je me trouve du temps pour découvrir l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut foncer Sire Cédric est vraiment très fort !!!!

      Supprimer