vendredi 18 août 2017

Retour à River Falls d'Alexis AUBENQUE






Alexis AUBENQUE

Retour à River Falls














4ème de couverture : 
En ce début d’été, River Falls, petite ville des Rocheuses, est le lieu idéal pour les amoureux de la nature. Mais quand des randonneurs découvrent dans une grotte le corps nu d’une jeune fille tenant son propre cœur entre ses mains, la peur s’empare des habitants.
Tout juste réélu pour un nouveau mandat de shérif, Mike Logan comprend que le temps lui est compté avant qu’un nouveau meurtre n’ait lieu. Avec l’aide de la lieutenante Lindsay Wyatt, son nouveau bras droit, il s’intéresse au Big Circus : un cirque dont chacun des membres ferait un coupable idéal.
Comme à son habitude, la compagne de Logan, la profileuse Jessica Hurley, met en doute cette théorie. Elle sait, d’expérience, que la piste la plus évidente est rarement la meilleure...
De son côté, Stephen Callahan, journaliste de guerre, a décidé de revenir sur les terres de son enfance. En proie à des démons intérieurs, il s’installe dans le manoir de sa sœur, qui élève seule ses trois enfants depuis l’étrange disparition de son mari.
Stephen a pris contact avec le journal local et accepté de n’être que simple pigiste. Dès son premier jour, il est mis en binôme avec une stagiaire, Marion Barnes, la nièce du patron, pour lui apprendre les ficelles du métier. Poussés par la curiosité naturelle de la jeune fille, ils vont eux aussi se mettre à enquêter sur le meurtre rituel qui terrorise River Falls, et découvrir que leur ville cache de terribles secrets.






Quand je me suis rendu compte que je retournerai à River Falls, j'ai cru sauter à pieds joints, je suis ces aventures depuis pas mal de temps maintenant.

Mike Logan vient d'être réélu shérif, son équipe est appelée pour la découverte d'un corps.
Espérant tomber sur un accident, Mike n'est pas au bout de ses peines, le corps est mis en scène de façon particulière...

Ce thriller est tout simplement impossible à lâcher et c'est si bon de s'accrocher à sa lecture comme à une bouée en pleine mer.
Cet auteur nous confirme avec son talent, qu'il s'agit d'une activité seine et vitale qui génère du plaisir ou du moins un réel bien-être.

Certains passages sont marquants comme par exemple la peur d'une ado d'avouer son homosexualité à ses parents.
J'ai beaucoup aimé ce passage, tellement de jeunes vivent avec la peur d'être renié ou encore une honte qui n'a pas lieu d'être.
Le milieu du cirque aussi est bien agréable à visiter.

Les pages ont défilé à toute allure, comme d'habitude j'ai été emportée par le récit et plus rien n'a compté autour de moi.
L'intrigue et le suspense qui se mêlent sont vraiment bien bâtis, c'est ça le bonheur littéraire.




Alexis Aubenque est un auteur français de thriller et de science-fiction.
Né le 23 décembre 1970, originaire de Montpellier. Alexis Aubenque, après une maîtrise en sciences économiques, décide de changer radicalement de cap, et se tourne vers l’écriture.
Il a inauguré en 2002 un cycle romanesque de science-fiction avec "La chute des mondes", space opera se déroulant au XXVIIe siècle dans une fédération galactique regroupant 250 mondes habités. 
En 2006, il débute un cycle reprenant les thèmes majeurs de La chute des mondes intitulé "L'Empire des étoiles", à savoir la réapparition d'un société féodale dans un univers futuriste où l'humanité a depuis longtemps quitté la Terre pour s'installer sur de nouvelles planètes.
Depuis 2008, il a arrêté la science-fiction pour se lancer dans le domaine du thriller avec sa série "River Falls".
En 2009, ce changement est récompensé par le prestigieux "prix Polar" du Salon Polar & CO de Cognac pour le second tome de la série River Falls.
Il enchaîne à partir de 2011 avec la série "Nuits Noires à Seattle", qui met toujours en scène le shérif Logan mais de manière secondaire, et met en avant ses lieutenants Angelina Rivera et Dean Nelson déjà présents dans la première série.
En 2015, Tout le monde te haïra marque son grand retour au thriller pur et dur. Son univers a souvent été comparé à celui d’Harlan Coben pour son sens du suspens, la nervosité de son écriture et la force de ses personnages. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire