lundi 29 mai 2017

Qui veut la peau d'Anna C. ? de Sophie HENRIONNET





Sophie HENRIONNET

Qui veut la peau d'Anna C. ?










4ème de couverture :
La trentaine, Marie est une célibataire endurcie. Bibliothécaire modèle, elle apprend un jour une formidable nouvelle : son odieuse supérieure est morte étouffée avec un beignet. Enfin l'avenir lui sourit, enfin elle va accéder au poste de directrice. Mais, au lieu de promouvoir l'employée modèle, le grand patron nomme la maîtresse du maire, belle à tomber mais bête comme ses pieds.

Et puisque la poisse est généreuse, Marie se trouve mêlée à un incroyable quiproquo. Un soir, pour chasser un ado boutonneux lui faisant des avances, elle prétend s'appeler... Anna Costello, un nom entendu par hasard. Peu après, elle se retrouve traquée par des malabars recherchant justement une certaine Anna Costello ! Mais qui est donc cette Anna C. ? Pour se sortir de cette embrouille, la sage bibliothécaire peut compter sur l'aide du séduisant Grégoire, un architecte SDF qui a volé à son secours. Ils ne seront pas trop de deux pour l'aider à reprendre sa vie en main...
 
Se faire passer pour quelqu'un d'autre est rarement une bonne idée...






Ce n'est pourtant pas dans mes habitudes et pourtant je me rongerais presque les ongles en attendant la sortie de chaque nouveau roman de Sophie Henrionnet.
Je suis extrêmement réceptive à cette forme d'humour.

Marie travaille dans une bibliothèque et au décès de sa supérieure, étouffée avec un beignet, elle s'attend à prendre sa place.
Comble de l'horreur, elle n'est pas nommée sur le poste, c'est la bimbo écervelée et accessoirement maîtresse du maire, qui est désignée avec ses trois mois d'ancienneté.
Marie va cumuler les bourdes et sa vie va prendre un tournant particulier lors d'une sortie dans un bar...

Notre personnage principal est ce que l'on appelle une poissarde. 
Sur un malentendu, elle va déclencher une série d’événements digne d'un cataclysme.
Ses folles aventures sont un bonheur à suivre, le fait que le danger se mêle à l'humour apporte la petite touche piquante qui convient.

Désormais, le quotidien se fait à grands coups d'annonces d'attentats et oui le dernier en date s'est passé pendant ma lecture de "Qui veut la peau d'Anna C.?", je ne vous cache pas que j'ai été ravie d'avoir le nez dans une telle lecture.
Le besoin de rire et de légèreté devient vital pour moi.

Marie représente la trentenaire célibataire comme il y en a des tonnes et ça la rend plus accessible, je me suis fondue dans son monde avec facilité.
La meilleure amie délirante, la mère atrocement atroce ou encore la course contre la montre parce que la société dit qu'il ne faut pas rester célibataire.
C'est la garantie d'un excellent moment de lecture.

Je me suis esclaffée de rire à de nombreuses reprises, je ne pense pas que la supérieure de Marie ait été du style à lire ce genre de roman, mais je ne vous conseille pas de manger un beignet pendant ce laps de temps.
Sait-on jamais.

L'auteure assure sa place dans le milieu avec ce genre de comédie humoristique, elle y est à l'aise et elle assure.




Sophie Henrionnet a 36 ans, 4 enfants, une imagination légèrement débordante et une petite tendance à l’hyperactivité.
Elle aime lire et inventer des histoires tantôt courtes, tantôt longues, quelquefois comiques, occasionnellement cyniques et parfois dramatiques, en fonction de son humeur, du sens du vent, du nombre d’heures d’ensoleillement et de la quantité de thé qu’elle a bu dans la journée.
"Drôle de Karma!" est une comédie d'aventures et son premier roman.
En 2015, elle sort "Vous prendrez bien un dessert?".
Dans une autre vie elle a également été dentiste. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire