lundi 20 novembre 2017

Une femme entre deux mondes de Marina CARRERE D'ENCAUSSE





Marina CARRERE D'ENCAUSSE

Une femme entre deux mondes







4ème de couverture : 
Valérie, divorcée, mère de deux adolescents, est journaliste et écrivain. Tout lui réussit, en apparence. Car, en réalité, Valérie n’est pas heureuse. Elle pressent que sa vie repose sur des mensonges et que des démons l’empêchent, voire lui interdisent d’accéder au bonheur. C’est sûrement pour cette raison qu’elle accepte que son nouveau compagnon, après lui avoir présenté un visage irréprochable, se transforme en un individu maltraitant et pervers sans qu’elle le quitte. Pire, elle subit la situation en pensant mériter cette souffrance. Pourtant, une rencontre va changer son existence. À l’occasion d’une visite en prison où elle va présenter son dernier livre, Valérie fait la connaissance de Nathalie, incarcérée depuis de longues années. Elles vont entamer une relation épistolaire puis, grâce aux parloirs, amicale. Leur amitié va même se transformer en une relation amoureuse très forte. Alors que Valérie pense aider Nathalie, c’est le contraire qui se produit. La prisonnière, leur histoire commune vont obliger Valérie à fouiller dans son passé pour mieux se connaître et se comprendre. Pour vivre enfin. 






Je me sens touchée par la sensibilité que Marina Carrère d'Encausse met dans ses romans.
Rien qu'en lisant la 4ème de couverture, j'ai compris que ce dernier me bouleverserait.
Au passage, je tiens à dire que voir l'auteure à la télé, accompagnée de son acolyte Gérard Collard est un vrai plaisir, ce soutien aux auteurs est vital.

Valérie se rend dans une prison pour femmes, afin d'y parler de son livre. Son attention va être attirée par une détenue en particulier.
Dès lors, un lien va se créer et sa vie va changer à un point qu'elle ne peut soupçonner.

Le milieu carcéral reste un sujet qui met mal à l'aise, l'enfermement, la manque de liberté, la punition, c'est un fatalisme douloureux.

Le comportement instable et violent d'un homme faisant partie de l'entourage du personnage principal est saisissant.
Un homme toxique, d'abord caressant, puis cassant, culpabilisant et en fait tout simplement ignoble.

L'échange entre les deux femmes, qu'il soit épistolaire ou réel est attrayant, elles se font du bien mutuellement, alors qu'il n'y en a qu'une incarcérée et censée vivre un enfer sur terre.
Le retournement de situation est beau à vivre.

Moi aussi j'ai attendu les divers rendez-vous de Valérie comme le messie.
J'ai d'ailleurs eu la chance de lire le roman de l'auteure d'une traite, je n'y suis pour rien, étant en repos, il est impossible à lâcher.
On y est, je suis ressortie touchée, bouleversée, passionnée, vraiment merci Marina pour ce moment.




Marina Carrère, dite Marina Carrère d'Encausse, est une médecin échographiste et animatrice de télévision française.
Fille de l'assureur Louis Édouard Carrère, dit Carrère d'Encausse, et de l'historienne et académicienne Hélène Carrère d'Encausse, elle est la sœur de l'écrivain Emmanuel Carrère et de l'avocate Nathalie Carrère. De son enfance intellectuelle et politisée, elle conserve le souvenir d'une éducation rigoureuse mais libre et joyeusement russe. 
Elle étudie au lycée Molière à Paris. À l'âge de 24 ans, elle a un grave accident de voiture avec sa sœur qui la laisse dans le coma, puis paralysée pendant plusieurs mois. Elle a entrepris une thérapie en écrivant son premier roman, "Une femme blessée" (2014).
Elle est docteur en médecine et diplômée en échographie médicale.
Marina Carrère d'Encausse commence sa carrière télévisuelle comme chroniqueuse dans le Disney Club sur TF1, puis dans Parole d'Expert sur France 3.
Depuis 2000, elle présente Le Magazine de la santé, avec Michel Cymes et Benoît Thévenet sur France 5 et juste après, une autre émission appelée Allô Docteurs. En 2005, elle devient, également avec Michel Cymes, consultant santé sur la radio Europe 1.
En décembre 2009, elle co-anime sur France 3 un magazine du Téléthon avec Louis Laforge6.
En septembre 2014, elle récupère la présentation de la case du documentaire du mardi soir sur France 5, intitulé Le Monde en face, succédant à Carole Gaessler.
Mariée, elle est mère de trois enfants. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire