jeudi 14 décembre 2017

Un pantin sur la route d'Olivier Michael KIM







Olivier Michael KIM

Un pantin sur la route











4ème de couverture :
Paul Wang et sa famille s’arrêtent sur une aire d’autoroute. Lors de cette halte, la femme de Paul disparaît. Sa voiture a été échangée avec une autre. Dans le coffre de ce mystérieux véhicule, Paul trouve une demi-tonne de cocaïne. Victime d'une infernale machination, il découvre les facettes cachées de sa personnalité au fil de son périple.




J'ai lu un premier livre de l'auteur il y a plusieurs années, l'évolution est foudroyante, ce dernier est plus assuré, ça semble normal me direz-vous.

Paul Wang et sa famille font une halte sur la route des vacances.
Après avoir cherché sa femme sur l'aire d'autoroute, à l'aide de leur petit garçon, Paul doit se rendre à l'évidence, sa femme a disparu.
Vient le signalement à la police, puis une succession d'éléments troublants.

Quelle action on se croirait dans un film, le personnage principal est aussi étonnant que détonnant, il est au top.
L'aventure est agréable à suivre et elle est pleine de rebondissements, le lecteur tombe de haut à chaque fois qu'il se passe quelque chose.
Je vois là une belle imagination de la part du "fautif".

La part psychologique de ce roman est importante, il y a finalement peu de sang.
En intégrant le milieu de la drogue, on se rend compte à quel point il est moche, sale et puant.
Les liens familiaux sont forts, le petit Tao, le fils de Paul et Françoise est touchant, il a su me crever le cœur...





Paul Wang et sa famille s’arrêtent sur une aire d’autoroute.
Lors de cette halte, la femme de Paul disparaît. Sa voiture a été échangée avec une autre.
Dans le coffre de ce mystérieux véhicule, Paul trouve une demi-tonne de cocaïne.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire