lundi 11 avril 2016

Stan Kurtz Série B, volume 5 Jusqu'à l'aube de Marc FALVO







Marc FALVO

Stan Kurtz :
Série B
Volume 5/6





















4ème de couverture :
Vous savez maintenant ce qui rend votre cher Stan heureux. Et une planque en forêt, dans une auberge abandonnée livrée aux fureurs de Mère Nature, n'en fait pas partie. Des monstres tentaculaires voraces non plus. Quant à la combinaison des deux, hum… Faut vraiment vous faire un dessin ? Préparez-vous à une sacrée nuit de cauchemar, les loulous. Tendue, électrique et surtout pleine de surprises. Des mauvaises, des très mauvaises... ... et des pires.




Ce type est impossible et pourtant je l'adore, comme vous pouvez le constater avec mes avis précédents.
Je parle de Stan bien sûr le personnage récurrent de la série, série qu'il faut commencer par le commencement du début du tome 1. (Je suis toujours en forme au moment d'écrire mon avis c'est l'effet après-Stan, je reste un moment imprégnée de l'ambiance).




Cette fois c'est certain Stan, le terrible détective privé s'est fait manipuler par l'équipe de flics.
Il se fait conduire dans un refuge isolé pour le moins douteux.
D'étranges mutants vont venir les attaquer, il va devenir urgent d'évacuer mais ça, ça reste facile à dire ...

J'ai trouvé la petite partie de fantastique extraordinaire, c'est gros mais volontaire parce qu’à la hauteur des ennuis que notre pauv' gars est capable de se créer.

Les surprises sont nombreuses, il vaut mieux faire attention où on met les pieds et avec qui.
Le danger est omniprésent et ça bastonne dur dans ce 5ème tome, d'ailleurs l'action est toujours un élément moteur.

Toujours le même, toujours la même grande gueule, le même imperméable bien que légèrement abîmé sur ce coup, le personnage principal est un numéro à lui tout seul, une véritable attraction et c'est bien pour ça qu'on l'aime.
Je ne spoile pas mais pendant une scène de câlinage chaud j'ai pouffé de rire pendant cinq grosses minutes, vous penserez à moi quand vous y serez, c'est juste magique.


Voilà un moment que je vous parle de cette série à raison d'un volume par mois et vous n'imaginez pas l'immense bonheur ressenti quand je vois des lecteurs craquer, des photos d'achat publiés ou encore des chroniques.
Le bonheur du blogueur est si simple, faire découvrir des lectures inédites, propager son trip et faire parler d'auteurs qui le méritent...
Cette série permet de couper vos lectures habituelles afin de vous marrer, de prendre une respiration d'originalité et de simplicité, ne vous retenez surtout pas !!!






Marc Falvo est écrivain, auteur de romans policiers, dramaturge et scénariste. Il est né à Lille. Marc Falvo intègre la formation Médiation Culturelle en 2002 à l’université Lille 3. A la fin de sa première année, il se spécialise en cinéma, avant d’obtenir en 2007 sa licence en théâtre. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire