mardi 20 septembre 2016

Cavaliers de l'orage de Chris ANTHEM



Chris ANTHEM

Cavaliers de l'orage

















4ème de couverture : 
« C’était leur première grande sortie depuis des mois. Comme les fleurs et les animaux, Vincent et Agnès quittaient leur coque protectrice, le trou où ils venaient d’hiberner pour renaître à la faveur du printemps… Eux et leurs instincts engourdis par le froid, qui démarraient leur dégel. »
Un frère et une sœur en route vers le Sud. La campagne isolée. Un aubergiste maniaque. Des morts violentes. Mais sous l’apparence du slasher, un imprévu choc des titans.





Je suis cet auteur, peu importe son nom ou ses noms, peu importe sa schizophrénie (bah oui il faut bien y trouver une raison), j'aime ce qu'il fait et je veux tout lire. 

Malone est un tueur cruel et dérangé sur le plan psychiatrique, il est conseillé de respecter le code de la route sinon l'amende sera salée.
Vincent est en route pour le sud avec Agnès sa sœur jumelle et la petite amie de celle-ci.
Il rêve d'étrangler cette dernière, il faut dire qu'elle est en pleine crise d'adolescence.
Lors d'une pause sur une aire d'autoroute, ils acceptent de prendre un auto stoppeur pas très net.
Le voyage se poursuit dans des conditions peu agréables, fenêtres grandes ouvertes et gêne générale.
Il va falloir couper court à cette désagréable aventure, le personnage le plus inquiétant ne sera pas forcément celui qu'on croit...

L'écriture est posée et carrée, l'auteur est ce que j'appelle un vrai caméléon sur ce plan là.
Il est capable d'écrire dans un style humoristique, décalé, déjanté, trash, sanglant et du thriller plus classique.
Si on peut utiliser ce terme avec un thriller mais ceux qui ont lu les précédents écrits de l'auteur comprendront parfaitement où je veux en venir.

Les événements sont inquiétants, soyons honnête, les agissements de certains personnages font frémir, pour le plus grand bonheur du lecteur.
J'ai été interloquée, j'ai écarquillé mes yeux en me demandant si j'étais bien en train de lire ce que mon cerveau m'envoyait.
Je trouve ça extra, je finis toujours par être surprise et je suis sans problème ce qu'il m'est présentée.

Certaines scènes de meurtre sont ragoûtantes, chochottes s'abstenir car on est face à un vrai thriller sanglant.
Enfin seulement certains passages et non continuellement, ce qui fait que c'est facile à suivre pour n'importe quel lecteur de noir.
J'ai envie de dire, en même temps quand tu attrapes un thriller...

C'est un détail mais j'aime trouver des homosexuels dans mes lectures, hommes ou femmes mais j'y vois une aisance et une ouverture d'esprit que je retiens.

La confrontation entre Malone et la charmante petite famille va être explosive, je vous promets de l'action, du suspense, de la peur et du sang.
Si avec ça vous ne craquez pas, je ne sais plus quoi faire !!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire