mercredi 14 septembre 2016

Eté pourri à Melun plage de Nicolas DUPLESSIER








Nicolas DUPLESSIER

Eté pourri à Melun plage



Sortie le 15 septembre 2016









4ème de couverture : 
Florian traîne son mal de vivre dans les rues de Melun, entre un boulot minable et une vie sentimentale sans joie.
De morose, son existence devient vraiment pourrie le jour où Roxane, l’ex-grand amour de sa vie, est portée disparue.
Très vite dans la ligne de mire des policiers, Florian doit mener sa propre enquête et se confronter à ses fantômes, découvrant une histoire qui le dépasse et la tonne d’emmerdes qui l’accompagne.
Été pourri à Melun-Plage est un roman noir et cinglant qui raconte la descente aux enfers d’un loser pas du tout magnifique.




La couverture est superbe, j'avais très envie de lire ce roman, sans parler de ses aspects agréables, c'est aéré et il n'est pas trop épais.
Mais ce qui nous intéresse le plus c'est le contenu non? Je vous en parle de suite.

Florian n'a pas vraiment une vie épanouie, il est employé dans un dépôt de bricolage où il s'ennuie et il ne semble pas avoir trouvé la perle qui l'empêchera d'être infidèle voire d'aller aux putes.
La femme de sa vie, qui l'a plantée il y a quelques années, le recontacte et après une soirée de retrouvaille finit par lui demander de l'aide.
Elle en aura à peine le temps avant de disparaître...

L'auteur a su me transmettre la peur que génère cette disparition inquiétante.
Allez dire à un flic qu'une personne majeure et libre de ses mouvements est sûrement en danger.

Le personnage principal se lance dans une course effrénée pour découvrir la vérité et retrouver la jeune femme.
Il va d'ailleurs se frotter à la police, et oui tout semble l'accuser. 
La remontée de l'enquête est prenante et parfois cocasse j'ai beaucoup aimé.

Le ton quant à lui est mordant, incisif et sans langue de bois.
Il y a une touche d'humour réussie, décontractée et familière. 

La vérité peut parfois se révéler cruelle et traumatisante, j'ai ressenti une vraie compassion pour ce jeune, malgré sa loose attitude on découvre un homme sensible.

Un premier roman que je conseille, j'ai passé un excellent moment et j'ai vu de l'originalité dans le traitement de l'histoire.
A suivre de près.





Si vous avez un bon libraire 
vous pouvez aussi passer par lui.




Nicolas Duplessier est né en 1978, à Melun. Hypnotisé par le cinéma, il rêve d’une carrière de réalisateur, mais le destin le tourne vers l’écriture, après avoir lu Le Dahlia noir de James Ellroy. Transporté par son obsession pour le roman sombre, il écrit Été pourri à Melun-Plage, son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire