vendredi 2 janvier 2015

Dari Valko : Tranquille le chat ! de Ben ORTON








Ben ORTON

Dari VALKO : Tranquille le chat!



















4ème de couverture :
Tu prends la mafia albanaise, un gang de sales gosses déchaînés, une chatte hystérique, un gros bonnet d'internet, quelques putes, un clan d'Algériens déjantés, un maître chanteur, et une voisine disparue, tu mets tout ça dans un bouquin et tu secoues bien fort ! 
Qu'est-ce que t'obtiens ? Ma dernière aventure, ma poule ! Et pour tout te dire, j'ai cru que c'était VRAIMENT ma dernière ! J'en ai pris plein la gueule pour pas un rond. Et pour que tu puisses te marrer à mes dépends ! 
Non mais j'te jure, c'est pas une vie, la vie qu'on vit !
D. Valko




Tu veux de la détente, un polar oui mais un polar où tu te marres, tu vas être servi.

Ce livre se lit tout seul, sans prise de tête on se laisse glisser, il est court et son personnage principal vaut le détour, on est face à un trublion infernal mais attachant.
Dari Valko est sous couverture, incognito, il est chargé de surveiller quelqu'un mais à son insu et ça va être du sport.
Sa jeune voisine ayant disparu dans de troublantes circonstances, il se retrouve avec la charge de son chat, qui le fait tourner en bourrique.
J'ai d'ailleurs bien rigolé.


Ben Orton nous fait suivre et surtout vivre ces aventures pour le moins cocasses, ça reste un polar avec des flics et des méchants mais avec un ton humoristique. 
Ce n'est pas une première pour moi que de me lancer dans ce style et je dois bien avouer que j'apprécie, ça coupe des lectures noires et donne une certaine légèreté plaisante.


L'exploration de la série Dari Valko fut agréable, vous me direz qui viendrait à se plaindre de sourire en boucle aux nombreuses boulettes de notre enquêteur privé, à sa répartie ou encore à ses jeux de mots clownesques.





 Banlieusard né au début des années 80, Ben Orton est un artisan du polar urbain à la première personne. Il vous emmène à travers son héros Dari Valko, un garde du corps grande gueule au grand cœur, à la découverte d'un univers contemporain féroce et drôle. 


Après des études littéraires, Ben Orton fait ses premiers essais dans l'écriture professionnelle en tant qu'auteur de chansons et scénariste pour des courts métrages indépendants. Misanthrope-humaniste comme il aime à se définir, cet autodidacte au style graphique et percutant écrit à 25 ans un premier roman d'anticipation « La prophétie de l'aube ». À trop vouloir respecter les figures imposées du roman classique, ce premier essai s'achève dans la douleur et Ben décide de faire une pause dans l'écriture.
Il se tourne alors vers la musique et à ses heures perdues, Ben se met à lire. Beaucoup. Il découvre ainsi Frédéric Dard, une révélation, Daniel Pennac, Lou Durand ou encore Jean-Marie Gourio. Fort de ces « rencontres », Ben retourne à son premier amour, l'écriture de roman, mais cette fois dans un style décomplexé et au travers du genre policier qu'il utilise comme alibi pour livrer une vision caustique et cynique du monde.

« Un doigt de politique, » le premier polar urbain de la série Dari Valko, publié chez Les Éditions Létales est disponible sur ibookstore, la Fnac, Amazon et dans toutes les librairies. Ben Orton travaille déjà sur le prochain épisode. Retrouvez plus d'informations sur le site leseditionsletales.com ou sur darivalko.com et darivalkomobile.com.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire