jeudi 17 mars 2016

L'amante d'Etretat de Stanislas PETROSKY










Stanislas PETROSKY

L'amante d'Etretat
















4ème de couverture :
Isabelle et Frédéric vivent une des plus belles histoires d amour qui soit, passionnée et fusionnelle. Mais un jour où Frédéric part s'adonner à sa passion, la planche à voile, il disparaît corps et bien en mer. Isabelle va doucement mais sûrement sombrer dans la folie sans l homme qu'elle aime. Stanislas Petrosky nous entraîne dans les méandres de la dépression. Jusqu'où le manque de l être aimé peut-il mener ? Mais l auteur venant du monde du polar, il se pourrait que L Amante d Étretat ne soit pas qu'une simple histoire d amour tragique.





Une lecture courte et prenante d'entrée de jeu, Stanislas Petrosky nous a concocté  un roman noir totalement différent de son premier né.
Et tant mieux me direz-vous, avec le prodige qu'est Ravensbruck mon amour il fallait totalement changer de direction, aller loin très loin et c'est exactement le cas.

Isabelle est confrontée dans son enfance aux violences conjugales paternelles, sa mère sert régulièrement de punching ball, ça laisse des traces mais c'est une battante.
Malgré sa répulsion des hommes, la jeune femme va tomber amoureuse.
Après des années de pur bonheur fusionnel, l'amour de sa vie va disparaitre lors d'une sortie planche à voile.
Seulement voilà, la mer ne semble pas pressée de rendre le corps, son mari est-il vraiment mort ou s'agit-il d'une disparition douteuse voire volontaire ?

Avec L'amante d'Etretat vous allez connaître la douleur, la vraie, l'amputaion d'une partie de soi, de sa moitié.
Celle qui vous tord les tripes, vous les arrache au point d'avoir envie de tout casser.
L'auteur a su capter une intensité incroyable face au quotidien de tout un chacun, de la vie avec sa violence, ses épreuves, ses drames.

Nous lecteurs, sommes tous à la recherche du carton, du coup derrière la tête ou encore du placage, je peux vous garantir le tout à la fois assurément.
Il n'y a même pas à réfléchir, c'est une lecture courte et passionnante qui vous coûtera huit euros, on clique sur sur le lien et on fonce !!!






Né en 1975 sur les bords du lac Sevan, en Arménie. Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Il glissera dans une délinquance de plus en plus dure et connaîtra de nombreux démêlés avec la justice.
C’est lors de ses séjours à l’abri du soleil qu’il se découvrira une passion pour l’écriture, sombre de préférence, en commençant par les nouvelles. Ravensbrück mon amour est son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire