dimanche 17 janvier 2016

Igneus de Patrick S. VAST






Patrick S. Vast

Igneus






















4ème de couverture :
Toussaint 1984 : Dans l’incendie d'une discothèque de Tournai, 150 personnes périssent, dont les quatre musiciens du groupe rock Wild Mind. 

Toussaint 2014 : Dans une rue de Lille, un jeune homme meurt brûlé vif, une jeune femme se rend à un mystérieux rendez-vous dans le lieu de l'ancienne discothèque et, dans la campagne aveyronnaise, un enfant s’enfuit dans la nuit. 


« Igneus », un thriller où se mêlent rock, satanisme, vengeance et destins croisés. 




Connexion enflammée entre plusieurs êtres, combustion spontanée et des tonnes de questions à creuser pour assouvir sa soif de savoir mais ça commence superbement.
Si on ajoute à ça un rythme prenant et bien on est devant un très bon thriller, je dois dire que sans savoir pourquoi je m'attendais à un polar au rythme un peu plus lent, c'est donc une jolie surprise de voir qu'il n'en est rien.

Jizza reçoit un appel masqué, son interlocuteur lui demande de se rendre dans un bar Belge à minuit.
La curiosité l'emportant, elle va y aller et de fil en aiguille en apprendre plus sur l'histoire de ce lieu.
Dans les années 80 un drame s'y est joué pendant un concert et les victimes furent extrêmement nombreuses.
Il s'agissait d'une discothèque, qui cette nuit-là a brûlé...
Le retour de la jeune femme à son domicile Lillois va se dérouler dans des circonstances particulières.
Jizza a de quoi être horrifiée, pendant ce temps le guitariste de son groupe a brûlé vif et elle apprend que propre père, a trente ans plus tôt eu un lien avec le drame.
Oriane quant à elle a infiltré une secte, elle est en danger et elle le sait.
Son but est de révéler ce vrai scandale de société qui se sert d'un institut pour enfants en détresse psychologique.
La question est, va-t-elle réussir, quand tout le monde ferme les yeux...

Au même rythme que la jeune femme, le lecteur va apprendre divers éléments troublants qui vont aiguiser ses sens et le mettre en alerte.

Les sectes sont un sujet intéressant par leur côté mystique et malsain, si on y mêle le satanisme l'effet explosif peut-être comparable à des larsens violents à en faire saigner vos tympans.
Ils ont des alliés partout et dans diverses fonctions parfois haut placées, j'ai senti la situation enclavée et insoluble, il en a résulté une vraie détresse face au danger voire de la peur.
Cet aspect là est parfaitement introduit dans le récit c'est une caractéristique que j'ai beaucoup aimé.

Une légère touche de fantastique est apportée à l'histoire, comme saupoudrée de sucre glace.
C'est parfaitement digeste et apporte du piquant ou plutôt une chaleur diffuse et destructrice...

J'ai pu sentir une forme d'urgence, un danger imminent, pressant, vital et inquiétant et ce à plusieurs reprises, j'ai donc été en apnée totale.

C'est une découverte sympa, à réitérer maintenant que je connais l'écriture de Patrick S. Vast. 
Quand une machination satanique s'entrechoque avec des riffs de guitare électrique ça pulse d'un feu ardent !!



Patrick Samuel Vast est un auteur de Polar, Science-Fiction, Fantastique.

Très vite attiré par la musique et l’écriture, il s’est exprimé dans le rock, le blues et la country, et a publié des nouvelles et des romans où s’affirme son goût du thriller et du fantastique.

On lui doit, entre autres, "Le ruisseau rouge" (Pôle Nord Éditions), "Angoisse à louer" (Ravet-Anceau), "L’Héritière d’Owlon" (Éditions du Riez).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire