dimanche 10 janvier 2016

Sans raison... de Mehdy BRUNET





Mehdy BRUNET

Sans raison...














4ème de couverture : 
Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.




A la lecture du résumé on comprend que ça va clasher, il m'a d'ailleurs fait hésiter ce résumé je vous présente mon pire cauchemar, qu'il arrive malheur aux miens, à ma famille.
Alors d'accord c'est un sujet qui est dur mais je ne suis pas prête de passer à côté d'un bon thriller, que dis-je un excellent thriller et vu les avis plus qu'enthousiastes de mes amis lecteurs je me suis lancée à mon tour.
Le déplacement fut au delà de mes attentes...

Josey et son fils rentre d'un match de foot alors que sa femme et sa fille sont restées tranquillement à la maison.
Ils retrouvent leur domicile saccagé et vide avec accessoirement des traces de sang.
Bienvenue en enfer mes chers lecteurs, à partir de maintenant ce qui va suivre va vous donner une envie irrépressible de hurler.
Josey va devenir à son tour une bête inhumaine afin de traquer les ordures qui se sont attaqués à sa famille.
Entrainement, apprentissage des armes, la traque va se révéler démentielle.
On sait tous qu'on ne doit pas se faire justice mais n'est-on jamais mieux servi que par soi-même si l'on suit l'adage...

Je m'en suis mordue les doigts...et si j'étais passée à côté de "Sans raison..." c'est dur et violent on ne va pas se mentir mais cette passion pour le thriller me fait vibrer et un bon thriller se doit d'être dur et violent.
J'ai vu ma respiration se bloquer sous l'horreur de la situation, j'ai été ravagée par la détresse presque palpable du père de famille.
Cette peur de savoir que des monstres s'en prennent à sa famille, qu'ils leur font du mal, que l'heure tourne et qu'on ne peut rien faire à part attendre que la police les retrouve.
Je dois vous avouer que j'ai pleuré comme une madeleine, vous connaissez tous cette sensation quand votre gorge commence à se serrer.
Arrivée à la page 50 et je suis déjà atrocement secouée, voila ce que je demande je veux des lectures vivantes qui me font réagir et pour le coup je suis servie.
J'ai eu l'impression que tous mes organes allaient exploser les uns après les autres.

Une chose est sûre il ne faudra pas jouer les chochottes, ça saigne, ça pique mais ça claque, c'est une perle comme on passe son temps à en chercher.
Mehdy Brunet maîtrise son histoire à la perfection, c'est bluffant de réalisme et avec une écriture aussi habile il est impossible de croire qu'il s'agit d'un premier écrit.

Aussi cruel que haletant, ce thriller est impossible à lâcher, encore un excellent auteur à suivre M'sieur, Dame, parole de passionnée.
Je manque de mots en le refermant alors s'il ne devait en rester qu'un ce serait : WAW !!



Né en 1974, Mehdy Brunet aime le changement : Gironde, Haute-Savoie, Genève, île de la Réunion, Lozère, la Manche, un sentiment de liberté anime sa vie. Agent de maîtrise dans l'industrie technologique, ce n'est que très tard qu'il découvre sa passion pour l'écriture. Au fil des mots, une facette méconnue de sa personnalité va poindre à l'ombre de sa plume. Avec « Sans raison... » il signe un premier roman réussi, un thriller aussi dramatique que haletant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire